Publicité fabrique tabac Strasbourg 18eme / Advertising 18th tobacco

Excellent & Veritable Tabac à la Violette de Strasbourg
Fabrique Chez F à V. Hors de la Ville

 

Armories en haut: une avec trois fleur-de-lys, une avec 'F à V' et le dernier avec un homme sur cheval.

Un peu sale sur le dos, petites traces de col. Rousseurs.

7 X 11.5 cm

 

Advertising for 'Excellent and Real Strasbourg Violet Tobacco. Manufactured by F to V. outside the city.'

Three coats of arms at top: 3 fleur de Lys, the manufacturer, and a man on a horse.

Bit dirty on back, with some glue remnants. Some rusting.

There was also a popular tobacco mixture that was a combination of Rapee, a dark-colored, coarse tobacco, and bitter almonds, reduced to a fine powder. To this was added ambergris, a waxlike substance from the sperm whale used in perfume manufacture, and attar-gul, which is Persian for essence of roses. It was called Violet Strasburg

www.geriwalton.com

 

Le tabac à la violette se fait en répandant sur le tabac une demi-livre, par quintal, d'iris de Florence , avec quelques gouttes d'essemce de violette; après quoi on le tamise.

L'introduction de cette plante en Alsace, où elle aura du succès, est due à un négociant nommé Robert Kœnigsmann, qui rapporta la graine d'Angleterre, et en fit les premiers essais près de Strasbourg en 1620. Après la paix qui termina la guerre de Trente Ans, la culture du tabac se répandit et réussit surtout dans la partie méridionale du département du Haut-Rhin. En 1787, Strasbourg comptera 53 fabriques et l’Alsace produira 2 700 tonnes.

WIKIPEDIA

Related Items