Passport pour capitaine Polonais, Londres à Calais 1820 / French passport for Polish captain, London to Calais 1820

Jolie entete avec fleur-de lys (Louis XVIII).

Passport pour 'M. Radziminski (natif de la Pologne) Capitaine au service de S. de B., allant de Londres à Calais'.

Delivré le 27 novembre 1820.

A gauche, 'taille 6 pieds (Anglais) age de 40 ans'.

Signé (bas gauche) Radziminski Capitaine, Auguste Decares (milieu) 'Par Son Excellence',  et (bas droite) Decazes L'Ambassadeur de France.

Beaucoup d'information sur le revers:

  • Vu par exception le Royaume des pay bas Calais le 10 xbr2 1820, Le Commissaire de Police (signé) + TAMPON
  • Vu par exception pour Boulogone seulement Calais le 12 decembre 1820, Le Commissaire de Police (signé) + TAMPON
  • Vu à l'ambassade Britannique, pour aller à Londres, Paris le 22 Xbre 1820, par Son Excellence (signé) + TAMPON 
  • Vu pour Londres par Calais ou Dieppe, Paris 22 Xbre 1820, pour le Ministre Etat prefet de Police (signé)
  • Vu au Ministre des affaires étrangeres, Paris 22 décembre 1820, par autorisation du ministre, pour le maitre des requetes, chef  de la chancellerie, Le Chef du bureau des passports (signé) + TAMPON
  • Vu à Paris le 20 décembre 1820, par ordre de M. le Directeur Générale  de la police du royaume, Le chef du bureau des passports (signé) + TAMPON

 Plié en huit. Un peu de transfert de l'entête sur la partie bas du document. Coins pliés.

 Élie Louis Decazes (1780-1860), comte Decazes, puis 1er duc Decazes et duc de Glücksberg, est un homme politique français du xixe siècle.

… Quand le 13 février, le duc de Berry fut assassiné, on l’accusa d’être, directement ou indirectement, complice du crime par sa complaisance envers les libéraux.

Decazes, prévoyant l’orage, remit immédiatement sa démission au roi, qui la refusa dans un premier temps, en lui disant : « ils attaqueront non votre système, mon cher fils, mais le mien ». Finalement contraint à la démission en février 1820, Decazes est élevé au rang de duc, et se retire honorablement comme ambassadeur en Grande-Bretagne. Ceci mit fin à sa carrière dans l’exécutif. Rappelé de ce poste sous le ministère Villèle en décembre 1821 il prend place à la Chambre des pairs, où il continua à prôner une politique libérale.

 

 

Issued London 27th November 1820, to M. Radziminski  (native of Poland) Captain in the Service of His British Majesty.

Superb header with fleur-de-lys of Louis XVIII.

Signed LL by Radziminski.  Signed LR by French Ambassador Duc Élie Decazes.

On left, lists his height as 6' and age of 40.

Many stamps and approvals on back.

Printed on thin paper. Folded in eight, some transfer of header to bottom of document. Corner folds and creases.

 

Élie-Louis Decazes (28 September 1780 – 24 October 1860) was a French statesman, known from 1815 to 1820 as Comte Decazes in France, Hertug af Glücksbierg (French: duc Decazes et de Glücksbierg) in Denmark from 1818, and Duc Decazes in France from 1820

... Decazes was denounced and when, on 13 February, S.A.R. le duc de Berry was assassinated, clamorous tongues loudly accused him of being an accomplice in the crime. Decazes, indeed, foreseeing the storm, at once offered his resignation to the King. Louis at first refused. "They will attack", he proclaimed, "not your system, my dear son, but mine". But in the end he was forced to yield to the importunity of his family (17 February); and Decazes, raised to the rank of duke, passed into honourable exile being posted as Ambassador to Britain.

This ended Decazes' ministerial career. In December 1821 he returned to sit in the House of Peers, where he continued to voice his Liberal opinions.

WIKIPEDIA