Paris 1782 letter Marquis de Chamborant, régiment Chamborant hussards

$120.00 CAD

| /

Lettre du marquis André-Claude de Chamborant de la Clavier au sujet d'un brevet pour le Chevalier de Pistoris Lt. Colonel en second dans son régiment de Chamborant hussards,

Le marquis et son régiment furent célèbres durant la Guerre de Sept Ans.

A Paris ce 26 avril 1782
 
Je ne fais que recevoir, Monsieur, dans l’instant l'extrait Baptistaire du chevalier de Pistoris cy devant Lt. Colonel en second de mon Régiment, lequel a obtenu le 9 mars de cette année trois mille livres de retraitte.  Cet officier estant en Saxe malgré les imprimés que je luy ai adressé ne ma envoyé que son extrait baptistairre sans se conformer au reste de la pièce d’instructions que je luy ai envoyé  ---- je esperres Monsieur, que vous daignerrés, vu l'embarras de la correspondance dans un pays si éloigné, vous consentiées de ma déclaration  et me rendre la service importante, estant absolutement obligé de partir le trois du mois prochain , de  --- expédier le plutôt possible son brevet, et de daignner ma l'envoyer pour que je puisse le présenter avec celuy de M. Rauch capt. en second à Monsieur le controlleur générale.
Vous ne scaurrieés croisre le service important que vous me rendrés dans
cette occasion et à quel point --- sincere et éternelle, ma reconnaissance.
Je vous suplie, Monsieur, -- estiez également persuadée—du très inviolable attachement avec lequel jay l'honneur d’être, très parfaitement Monsieur votre très humble – obéissant serviteur,
Le Ms de Chamborant
Rue de Bondy derrière la nouvelle Salle D’opéra

 

4 pages, 3 avec texte,

23 x 18 cm

André-Claude de la Clavière Marquis de Chamborant

  • 1761 le marquis André-Claude de Chamborant de la Clavière âgé de 29 ans prit le commandement du Régiment qui devint Chamborant-Hussards.
  • 20 juillet 1761...marquis de Chamborant charge par cinq fois un ennemi très supérieur en nombre pour dégager un détachement de dragons commandé par le duc de Coigny...
  • Le 8 juillet 1762, avec 300 hussards et 100 dragons...Chamborant franchit les deux rivières Eder et Diemel malgré les avant-postes ennemis, entre dans la principauté de Waldeck,...Chamborant range la majeure partie des hussards en bataille pour intimider l’ennemi et avec le reste, enlève la boulangerie anglaise, brise les canons, saisit un convoi de munitions de guerre,...
  • ...Le détachement français avait parcouru plus de 90 lieues de pays en 4 jours (soit environ 350 km), sans autre perte que 9 hussards et 6 dragons...Cet exploit rendit le marquis de Chamborant et ses cavaliers célèbres dans toute l’armée.
  • juillet 1762, le roi accordait au marquis de Chamborant le grade de brigadier des armées du roi.
  • ...les "Chamborant" en particulier – se firent la réputation de troupes d’avant-postes. Téméraires parfois jusqu’à la folie, un peu pillards et maraudeurs, ils répandaient partout la terreur, « suivant l’ennemi pas à pas, le harcelant, l’inquiétant, éventant ses projets, épuisant ses forces en détail, détruisant ses magasins, enlevant ses convois et le forçant enfin à dépenser en défensive la puissance offensive, dont autrement il aurait tiré le plus grand avantage

http://www.amicalechamboranthussards.fr/chamborant.html

 

Le régiment de Chamborant hussards est un régiment de cavalerie français d'Ancien Régime créé en 1735 sous le nom de régiment d'Esterhazy hussards devenu sous la Révolution le 2e régiment de hussards

  • 20 février 1761 : renommé régiment de Chamborant hussards
  • 1er janvier 1791 : renommé 2e régiment de hussards

Mestres de camp et colonels:

  • 20 février 1761 : André Claude, marquis de Chamborant
  • 10 mars 1788 : Adolphe Louis Christophe, comte de Bosen

Le commandement du régiment étant confié à un mestre de camp 1782-1783 : chevalier de Pistoris.

WIKIPEDIA