Lettre signé du Duc de Mirepoix 1751 (Louis XV)

Lettre de Londres, du 11 novembre 1751 pour les Consuls de Toulon.

Le Duc remercie les Consuls pour les compliments relatifs à la grace qu'il vient de recevoir (il a été nommé Duc le 25 septembre).

Pli vertical et horizontal. Un peu brunâtre le long du pli vertical, pli coin gauche-haut.

17 X 22 cm, 4 pages dont la première est la lettre, petite note sur la dernière.

 

Gaston-Pierre-Charles de Lévis-Lomagne, marquis puis duc de Mirepoix, comte de Terride, vicomte de Gimois, « maréchal de la Foi1 », est un aristocrate et militaire français né à Belleville dans le diocèse de Toul en Lorraine le 2 décembre 1699 et mort le 24 septembre 1757 à Montpellier.

En 1715, à l'âge de seize ans, il entre dans le corps des mousquetaires du Roi, et à vingt ans il obtient le grade de colonel du régiment de Saintonge Infanterie, 6 mars 1719, puis du régiment de La Marine Infanterie en 1734. La même année, il est promu brigadier. 

En 1735, à l’occasion des négociations pour le traité de paix entre la France et l’Autriche, il a été décidé d’échanger des ambassadeurs. Mirepoix est nommé ambassadeur de France puis ministre plénipotentiaire à Vienne auprès de l’empereur. Le 12 octobre, soit quelques jours avant la signature du traité de paix, il entre dans la ville avec un cortège de 64 carrosses. Mirepoix assure, par les remarquables transactions qu’il mène, la possession de la Lorraine à la France ( 18 novembre 1738). La province sera offerte à Stanislas Leszczyński, ancien roi de Pologne et beau-père de Louis XV. Ceci lui vaudra de recevoir le cordon du Saint-Esprit, reçu le 2 février 1741.

Il rentre en France où le roi le nomme maréchal de camp en 1739. Pendant la guerre de Succession d'Autriche, il est de tous les combats, il marchera sur la Bohême en 1742, on le trouve à Lauffeld au côté du maréchal de Saxe, il participe à la victoire de Montalbon où son attitude lui vaut le titre de lieutenant-général en 1744. Il combat en Provence, dans le comté de Nice et en Italie en 1746. Nommé gouverneur de Brouage en 1747, il devient ensuite ambassadeur extraordinaire à Londres entre 1749 et 1755 où il tente vainement de négocier avec le cabinet britannique pour éviter un affrontement des deux monarchies en Nouvelle-France.

Il est nommé duc de Mirepoix le 25 septembre 1751, tant pour ses talents militaires que pour ses capacités de diplomate. Nommé lieutenant-général et gouverneur des Pays de Vivarais et Velay, du diocèse d'Uzès et de la province du Languedoc en 1755, il est fait maréchal de France le 24 février 1757 par Louis XV.

WIKIPEDIA

 

 

Related Items