Guerre 14-18 photo 1918 ruines église à Vailly (Aisne) #2

Église Notre-Dame de Vailly-sur Aisne, bombarde pendant la guerre, toit et intérieur détruite.

Écrit sur le dos: “Ruines de l’ église à Vailly (Aisne) Janvier 1918”.

(Texte rouge est un filigrane électronique, qui n’est pas sur le photo en vente)

6 X 10,5 cm.

Vailly, située dans la vallée de l'Aisne et quelques kilomètres au sud du Chemin des Dames, va se voir piégée par sa situation géographique. Pendant l'offensive du plan Schlieffen qui devait prendre Paris, les Allemands vont franchir le Chemin des Dames, puis la Marne pour être stoppés à cet endroit : ce fut la première bataille de la Marne. Les Allemands, arrêtés à 150 kilomètres de Paris dans la forêt de Saint-Gobain par Joffre, se voient obligés de battre en retraite vers le Chemin des Dames. Les Français pourchassent l'envahisseur mais arrivés au Chemin si connu, ils sont arrêtés par les armées allemandes qui, surplombant la vallée de l'Aisne, les piègent dans cette même vallée. Vailly se retrouve donc pris en « sandwich » par les deux armées. La voie de chemin de fer qui longeait la rivière fut alors complètement détruite et ne fut jamais reconstruite, seule subsiste aujourd'hui l'ancienne gare. Occupée par la France, la modeste cité sert de camp de médecine de première, seconde et troisième lignes.

Le cimetière militaire d'aujourd'hui était, à l'époque, l'endroit où l'armée entreposait les morts avant de les renvoyer dans leurs patries. Lors des offensives de 1916 et 1917, Vailly fut débordée par le nombre de blessés qui avait été mal estimé lors de la bataille du Chemin des Dames. Vailly, située au cœur des combats, fut une ville détruite à 90 %, seulement une maison et l'actuel office de tourisme sont restés debout, malgré quelques égratignures...

Vailly reçut après la fin de la guerre, la médaille de service rendu à la France pendant une période difficile, et un mérite à la population touchée physiquement et moralement. Cette guerre laissa des séquelles chez les Vaillysiens.

WIKIPEDIA