France 1723 mots d'une chanson sur mirlitons, à Fécamp

$38.00 USD

| /

Trois pages avec mots d'une chanson, sur l'air du "mirliton faites pour Madame la Princess de Conti la jeune dans le temps qu’elle demeurait à Port Royal". Ceci serait l'abbaye de Port-Royal.
Chanson
Sur l’air du mirliton faites pour Madame la Princess de Conti la jeune dans le temps qu’elle demeuroi à Port Royal
&
Un jour sur un Monastère
On vit voler Cupidon
S’écriant, quelle misère!
Pourquoi remis en prison
Tant de mirliton &.c.
&
Par de règles assasines
On les a trops affligés
Non, pour bailleu a Matines
Nature n’a point forgés
Tant de Mirlitons &,c.,
…..
&
En s’envolant il résasse
L’affaire et l’aprofondit;
Et partout où le Dieu passe
Son flambeau ragaillardit
Tous les Mirlitons &.c.
 
Fait à fécamp en aout 1723

 

Au bas de la deuxième page "Madame de Richelieu Religieuse à Port-Royal"

4 pages, 3 avec écriture.

Plié en quatre. Déchirures sur plis. Papier jauni.

27,50 x 18 cm