Estampe Veuve Hatterer Papier à Cigarettes Paris (fin 18e)

Estampe, possiblement une épreuve pour une étiquette pour ce commerce? L'illustrateur (Appel) était un fabricant d'étiquettes pour marques de cigares.

                             PAPIER A CIGARETTES

                              Persan Paille de Riz

                              VEUVE JH HATTERER

                                15 Passage Tocanier

                        Au coin de la Rue de Reuilly

                             BOULEVARD MAZAS

                                         PARIS

                                    F_Appel_Paris    

Imprimeur Francois Appel Paris.               

Image avec médailles, plantes de tabac, blason.

Papier épais.

Condition TB, petits plis coins.

Feuille: 22 x 31,5 cm

Image: 7,75 x 9,5 cm

 

Médaille de Progrès - Exposition Universelle de Vienne 1873 (papiers à cigarettes)

Médaille 3e Classe Papeterie, libriairie - Exposition Australie 1880 (papiers à cigarettes)

Manufacture située à Mesnil-sur-l’Estrée.

 

APPEL François, Antoine

 

Il est né le 18 avril 1821 à Cobourg (Saxe). Après des études commerciales, il vient travailler à Paris. Il meurt à Paris le 9 octobre 1882.

Il s'associe avec Conrad Witter, un Allemand originaire lui aussi de Saxe, dans un commerce de papeterie et d'impressions lithographiques, travaillant d'abord sous le couvert d'un breveté parisien puisqu'ils ne sont français ni l'un ni l'autre. La naturalisation de Witter et son brevet obtenu en juillet 1848 permettent aux deux associés de travailler désormais sous la raison sociale Appel et Witter. Après le départ de ce dernier pour l'Amérique, Appel poursuit son activité en association avec son beau-père, breveté en 1853 ; puis après avoir obtenu sa naturalisation, il reprend le brevet de lithographe de Belhomme. L'entreprise a pris une rapide extension : vente de pierres lithographiques, d'encres et de papiers en gros, fabrication de registres de commerce, étiquettes lithographiées, chromolithographiées, gaufrées, affiches en noir et en couleurs, gravures en taille-douce, impressions sur tôle, cartonnages en tout genre... Une publicité de 1877 donne à voir  "cinq vastes bâtiments de plusieurs étages [...] affectés aux ateliers où fonctionnent sans interruption 15 presses mécaniques, 50 presses à bras, laminoirs, balanciers, outils pour découper, rogner, presser etc." Plus de 80 ouvriers, écrivains lithographes et dessinateurs y travaillent en 1862, près de 240 vngt ans plus tard. Depuis 1855, des médailles récompensent régulièrement, lors des expositions universelles, les productions d'Appel. Dans les années 1860, la chromolithographie triomphe dans l'édition publicitaire et Appel fabrique étiquettes, calendriers, images publicitaires pour les grands magasins comme Le Bon Marché et pour toutes sortes de marques de confiseries, produits alimentaires, cigares, etc. 

http://elec.enc.sorbonne.fr/imprimeurs