Comité de Bienfaisance - Section des Tuileries Paris 1795

 

reçu du  Citoyen desmé la somme de cent livres qu'il a donnée pour le soulagement des indigens de la Section

A Paris ce 12 pluviose de la troisième année... (31 janvier 1795).

Signé par Decle, Trésorier du Comité de Bienfaisance.

Pli vertical, sale à droite.

18,5 X 12,5 cm 

 

La section des Tuileries était, sous la Révolution française, une section révolutionnaire parisienne.

La rue Saint-Honoré, à droite, depuis la rue Royale jusqu’à la rue Froid-Manteau : la rue Froid-Manteau, à droite de la rue Saint-Honoré, à la rivière : le bord de la rivière jusqu’au pont Louis XVI : le côté droit de la Place Louis XV : la rue Royale, à droite, jusqu’à la rue Saint-Honoré.

La section des Tuileries se réunissait dans l’église des Feuillants.

15,150 habitants, dont 650 ouvriers et 508 économiquement faibles.

Lors de la chute de Robespierre, la section des Tuileries soutint la Convention nationale au cours de la nuit du 9 au 10 thermidor an II, qui vit la chute de Maximilien de Robespierre. Aucun de ses représentants ne prêta serment à la Commune de Paris.

WIKIPEDIA