Affichette pour la vente aux enchères d´une maison à Paris 1782

$23.00 USD

| /

Jolie affichette avec annonce de la vente d'une maison sur l'enchère dans le faubourg Saint-Marcel à Paris.     

        Mercredi 6 Mars 1782
Une maison rue du Banquet Fauxbourg Saint-Marcel
Elle consiste en un Mazure, Cour, Puits, & grandes Caves.
                   Sur l'enchère de 1000 livres
Pour information s'adresser à M. De Bourge (Procureur au Châtelet) rue Sainte-Croix de-la-Bretonnerie
 
Permis d'imprimer et afficher 22 fevrier 1782 LE NOIR . 
Imprimerie de la Veuve Herissant, rue Notre Dame.

  

Texte sur le dos:

Obligation
___ Branchard
___M. de Montmorency Luxembourg
payable au 15 Jl 1782
 
Plié en deux, plis verticaux, manque de papier coin gauche en bas, rousseur sur pli, tache/rousseur coin gauche-bas.
 
21 x 26  cm
 
Faubourg Saint-Marcel

La majorité de la population vivant dans le faubourg restait miséreuse et le quartier porta une réputation de zone malfamée jusqu’au xixe siècle. Jean-Jacques Rousseau en témoigne dans les Confessions :

« Combien l’abord de Paris démentit l’idée que j’en avais ! La décoration extérieure que j’avais vue à Turin, la beauté des rues, la symétrie et l’alignement des maisons me faisait chercher à Paris autre chose encore. Je m’étais figuré une ville aussi belle que grande, de l’aspect plus imposant, où l’on ne voyait que de superbes rues, des palais de marbre et d’or. En entrant par le faubourg Saint-Marceau je ne vis que de petites rues sales et puantes, de vilaines maisons noires, l’air de malpropreté, de la pauvreté, des mendiants, des charretiers, des ravaudeuses, des crieuses de tisane et de vieux chapeaux. Tout cela me frappa d’abord à un tel point que tout ce que j’ai vu depuis à Paris de magnificence réelle n’a pu détruire cette première impression, et qu’il m’en est resté toujours un secret dégoût pour l’habitation de cette capitale. »

La Révolution française y trouva tout naturellement un écho très favorable, les habitants du faubourg étant parmi les initiateurs, avec Louis Legendre, Antoine Joseph Santerre. La Terreur y fut vécue dans toute son horreur avec le massacre de la Salpêtrière voisine.

WIKIPEDIA