! COVID-19: Expect longer shipping times // Attendez-vous à des délais de livraison

1816 attestation pour un militiare, St. Jean de Maurienne (Savoie)

$30.00 CAD

Attestation pour Chevalier Pierre Antoine Rogès, militaire dans la légion de la Guadeloupe. Un brave héros de l'armée de l'Empire, blesse quatre fois, Légion d'honneur, etc. (voir État des Service au bas).

 

Monsieur les Nobles Syndics de la ville de Sr Jean de Maurienne
Attestant que Monsieur Le Chevalier Pierre-Antoine Rogès de St jean natif de cette ville, actuellement capitaine dans la légion de la Guadeloupe au service de S.M. le Roi de France, entré au service français le 27e pluviôse An 11, fils de Monsieur Jean François Roges avocat fiscal de cette province, n’a jamais contracté mariage jusqu’à l’époque de son départ
 
Qu’étant venu par intervalle dans cette ville, on n’a jamais appris qu’il en ai contracté aucuns, ayant toujours __ __ __ d’une conduit exemplaire et a l’abris des moindres des reproches
Fait et delivré à l’hotel de ville St Jean le 26e juillet 1816
___ (signé) Roges (signé) ____ (signé)
 
Vu pour legalisation des trois signatures ci-dessus de Messieurs les Nobles syndics de la ville de St. Jean, avec déclaration qu’il n’existe dans cette ville aucun ___ envoyé des puissances étrangères qui resident ordinairement à Turin éloigné de quarante lieus de la présente ville. St Jean le 29 juillet 1816
 
L’intendant de Maurienne ___ (signé)

 

Tampon ‘5 sol’ au haut.

Tampon illisible (ville de St. Jean?).

Tampon de ‘INTENDANCE DE MAURIENNE’ au bas.

 

Plis horizontal et vertical. Rousseurs, petites déchirures sur plis.

4 pages, une avec texte.

28 x 18,50 cm

 

Rogès Pierre-Antoine, fils de Jean-François et de Marie-Antoinette Raymond, né à St-Jean-de-Maurienne le 26 juin 1781, décédé à Perpignan en 1843, naturalisé français en 1815.

Détail des services:

  • Soldat au 26"'^ régiment d'infanterie légère le 16 février 1803;
  • Fourrier le 19 août 1803;
  • Sergent le 26 juin 1807;
  • Sergent-major le 1" juillet 1807;
  • Sous-lieutenant le 22 juin 1811 ;
  • Lieutenant le 10 avril 1813;
  • En non-activité le 1^'' septembre 1814 ;
  • Capitaine à la légion de "la Guadeloupe le 26 juin 1816;
  • Capitaine admis au traitement de réforme le 29 juillet 1818;
  • Employé à la suite de l'état-major de l'armée des Pyrénées le 11 juin 1823;
  • Employé à la suite de l'état-maj or général du corps d'armée d'occupation en Espagne le 6 novembre 1823;
  • Commandant de la Seu d'Urgel le 16 décembre 1824;
  • Admis au traitement de réforme par décision du 5 octobre 1828;
  • Adjudant de place en Morée le 12 octobre 1831;
  • Admis à la solde de congé retraité par ordonnance du 19 juin 1834.

Campagnes.

  • 1803, 1804, 1805, côtes de l'Océan;
  • 1803, 1807, 1808, 1809, Grande-Armée;
  • 1810 (jusqu'au 1 juillet), en Brabant;
  • 1812, 1813, 1814, Grande- Armée;
  • fin de 1816, 1817, 1818 (jusqu'au 29 juillet),à la Guadeloupe;
  • 1823, 1824, 1825, 1826, 1827, 1828 (jusqu'au 19 juin), en Espagne;
  • fin de 1831, 1832, 1833, en Morée ;
  • débarqué à Toulon le 25 août 1833.

Blessures 

  • Blessé d'un coup de lance à la main gauche le 6 février 1807, au combat de Hoffen (Pologne);
  • blessé d'un coup de sabre sur la tête le 10 juin 1807, à la bataille d'Heilsberg, en Prusse; blessé d'un coup de l'eu à la jambe gauche le 3 mai 1809 à Ebersberg ;
  • blessé d'un coup de feu au flanc droit le 6 juillet 1809, à Wagram ;
  • blessé à la bataille de Brienne le 29 janvier 1814.

Chevalier de la Légion d'honneur le 27 janvier 1814;

Chevalier de S. Louis le 29 octobre 1826;

Chevalier de 2"'^ classe de S. Ferdinand d'Espagne le 28 novembre 1824.

https://archive.org/stream/memoiresetdocum18soci/memoiresetdocum18soci_djvu.txt

 

Saint-Jean-de-Maurienne est une commune française située dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

WIKIPEDIA