! COVID-19: Expect longer shipping times // Attendez-vous à des délais de livraison

1815 Nîmes (Gard) document ordonne logement 2 militaires Autrichiens

Logement des troupes Autrichiens dans la ville de Nîmes après la défaite de Napoléon à Waterloo.

 

Section 10 No. 6
M. Flessieu carossier
Rue de la May-ne
Fournira le logement, la lumière et place au feu pour 3 nuit à deux Militaires.
A Nismes, le 23 de 7bre l’an 1815.
Le Maire de la ville de Nismes
De VALLONGUE

 

Plis, déchirure au bas. Rousseurs.

9,50 x 13,50 cm.

 

Le 24 août, Nîmes reçut 4.000 Autrichiens commandés par le général Staremberg. « La cavalerie, disait le Journal du Gard, est belle et bien montée. Elle consiste dans un régiment de hussard. L'infanterie est composée pour la majeure partie de chasseurs tyroliens. Toutes ces troupes se font remarquer parleur tenue el l'excellence de leur discipline. Nous sommes très heureux de les avoir dans la situation où viennent de; nous replacer la révolte et la trahison »

Les troupes autrichiennes stationnées à Nîmes furent ainsi réparties : la caserne fut affectée au régiment de cavalerie ; les soldats d'infanterie furent d'abord logés chez les habitants, puis dans de, vastes baraquements construits à la hâte, sur le Cours-Neuf.

Le souvenir de la galanterie des officiers alliés resta longtemps vivace aussi bien dans la Société Alésienne que dans la société Nîmoise….

…Se rendant compte enfin des mille difficultés occasionnées par le séjour de ses troupes dans le département du Gard, le feld maréchal de Bianchi ordonna le départ de la plus grande partie des Autrichiens. Les Alliés quittèrent d'abord la ville de Nimes le 18 septembre…

http://www.nemausensis.com/Nimes/Autrichiens1815.htm