1810 Madrid invitation Roi Joseph Bonaparte à Urquijo Secrétaire État

$94.00 USD

| /

Lettre de  l'Écuyer de Service du Roi Joseph Napoléon au Ministre d'État Urquijo pour l'inviter à accompagner le Roi dans sa voiture pour se rendre de Madrid à Guadalajara.

J’ai l’honneur de prévenir Votre excellence de la part d S.M.C. qu’elle part demain dix huit du mois courant pour quadalazara. Vous voudrez bien être rendu avant cinq heures du matin au palais pour accompagner le Roi.
Vous aurez l’honneur de monter dans sa voiture.
...
L’Ecuyer de Service
Paquin
 
Madrid le 17 7bre 1810
 m. le Secrétaire d’État

 

20 x 12,50 cm

 

Joseph Bonaparte

Roi de Naples de 1806 à 1808, puis d'Espagne de 1808 à 1813, il est un personnage important du dispositif que met en place Napoléon pour asseoir la souveraineté de la France sur l'Europe continentale. Son second règne, qui s'achève par une défaite cinglante des armées napoléoniennes qu'il dirige à la bataille de Vitoria, est marqué par une guerre incessante qui fait de lui « el rey intruso », un roi intrus incapable de gouverner en raison de l'éclatement du pays et de la mainmise de Napoléon sur sa politique.

 

Don Mariano Louis de Urquijo, Ministre Secrétaire d'Etat.

Mariano Luis de Urquijo y Muga, chevalier d'Urquijo (1768-1817) est un homme d'État espagnol.

Il fut nommé par Charles IV Premier Secrétaire d'État (premier ministre) lors de la retraite de Saavedra le 22 février 1799, charge dans laquelle il se maintint jusqu'au 13 décembre 1800. Durant son mandat, il encouragea l'industrie, fit des efforts pour relever la marine, introduisit la vaccination en Espagne, abolit l'esclavage, mais s'attira de puissants ennemis en ayant voulu s'attaquer aux privilèges de l'Inquisition.

Il reconnut Joseph Bonaparte comme roi d'Espagne et revint au pouvoir comme Ministre d'État du 7 juillet 1808 au 27 juin 1813. Après la chute de Joseph, il dut quitter l'Espagne et vint se fixer à Paris.

WIKIPEDIA