1809 Bordeaux, Congé des Batiment de Commerce Français pour L’Aimable

Un congé de Bâtiment de commerce Français était un ‘passeport’ pour un navire qui lui permettait des naviguer les océans sous la Pavillon de France.

Ici, c’est pour le coureau L’Aimable de Bordeaux, avec M. Marc Barbe comme propriétaire et capitaine. Le document donne les détails du navire...longueur, hauteur,etc.

Grande vignette gravée avec paysage maritime et vu d’un port, et encadrement gravé d’attributs de marine. À la tête, l'aigle impérial.

Le Batiment nomme L’Aimable enregistré et domicilié au Port de Gironde construit à Gironde en 1882 (1782??) francisé audit Port de son domicile le No. 333, appartenant à Marc Barbe domicilié à Gir.de qui en est propriétaire….commis des Douanes…a déclaré que ledit Batiment est effectivement de construction française qu’il a un mat, que sa plus grande longueur est de 60 pied sa plus largeur; de huit pied; sa plus grand hauteur de 3 pied 8-, qu’il mesure 25 tonneaux; que c’est un coureau. Nous déclarons qu’il a droit de naviguer sous le Pavillon de France , et avons donné Congé et Passe-port à Marc Barbe…pour partir du Port et Havre de Bordeaux et naviguer en --- de Gironde
 
Précis Congé No. 608
 
Le Ministre des Finances Gaudin
Secretairiat général de l’Administration des Douanes Lambert
Bon pour une année
Enregistré et délivré au Bureau de la Douane du Port de Bordeaux le 13 Juillet 1809  Betro
Reçu pour Droit du présent congé , un Franc 20s...

 

Au haut, deux tampons fiscaux noir ‘A TIMBRER A L’EXTRAORDINAIRE’ et ‘5c DEPT. DE LA GIRONDE’.

Au bas tampon avec aigle impérial ‘MINISTRE DES FINANCES’.

Plié en huit. Petites déchirures sur les bords et plis. Jaunis sur les bords.

46 x 30,50 cm.

 

Un coureau (ou courreau, courau) est un bateau traditionnel, gabare de transport de fret à fond plat originaire de la Gironde et de la Dordogne, gréé d'une voile au tiers ou d'une voile à corne, sur un mât à bascule lui permettant de passer sous les ponts.

Martin Michel Charles Gaudin, duc de Gaëte (1756-1841) est un homme politique français qui commença sa carrière sous la Révolution avant d'être le ministre des Finances du Consulat et de l'Empire. Napoléon Ier le nomma ministre des Finances au lendemain du coup d'État du 18 brumaire.

WIKIPEDIA