1808 Empire, lettre de Daru à Kellerman (Duc de Valmy) sujet hôpitaux. 

Lettre de la Grande Armée au sujet des hôpitaux militaires de Francfort et Hanau.

Hopitaux  Berlin le 5 avril 1808

Monsieur le Maréchal
J’ai reçu la lettre que Votre Excellence m’a fait l’honneur de m’adresser le 24 mars d’er pour me faire part du désir de S.A.Em. le Prince Primat (1) lui avait exprimé, que l’on changeat le local de l’hôpital militaire de Francfort s/Main et que l’on diminuat le personnel de cet établissement et de celui de Hanau. Le nombre des officiers de santé et des employés est en effet trop considérable dans ces deux places en proportion de la force actuele de l’hôpital, mais l’on avait organisé ces hôpitaux pour 300 malades, et l’on avait dû proportionner à ce nombre, celui des employés et des officiers de santé. Cependant comme il est présumable que le mouvement de cet hôpital n’augmentera pas//
 
(À M. le Maréchal d’Empire, Sénateur Duc de Valmi, Command. l’armée de Réserve à Mayence) (2) 
 
considérablement, a moins que les corps d’armée ne fassent un mouvement, puisqu’on ne fait pas d’évacuation et d’après les considérations exposées par Votre Excellence, je donne l’ordre à M. l’ordonnateur Roman de faire évacuer le local dans lequel l’hôpital de Francfort était établi en s’assurant néanmoins d’un bâtiment dans lequel il puisse au besoin recevoir 2 à 300 malades et je charge également MM. les Inspecteurs Généraux de Service de Santé de réduire le personnel de chacun des hôpitaux de Francfort et de Hanau à 3 officiers de santé en chef, 2 chirurgiens sous aides et un pharmacien sous aide. Je fais également rappeler au quartier Général les employés et infirmiers qui ne sont pas indispensables pour l’administration et le service de ces hôpitaux.
 
Recevez, Monsieur le Maréchal, les nouvelles assurances de mon respect et de mon dévouement
Daru (3)
 

 (1) Charles-Théodore de Dalberg, Primat Conféderation du Rhin

Pli horizontal et vertical.

Papier jaunie, rousseurs.

34 x 20,50 cm

 Pierre Comte Daru

(3) Pierre-Antoine-Noël-Mathieu Bruno Daru (1767-1829) est un homme d'État et homme de lettres français. Comte d'Empire, il est l'homme dont Napoléon Ier à Sainte-Hélène résumait l'éloge en ces termes : « Il joint le travail du bœuf au courage du lion. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Daru

(2) François Étienne Christophe Kellermann (1735-1820) est un militaire et sénateur français...Élevé à la dignité de maréchal d'Empire honoraire, il devient également sénateur et grand cordon de la Légion d'honneur. En 1808, l'Empereur le fait par ailleurs duc de Valmy en souvenir de cette victoire. Le maréchal Kellermann n'exerce plus dès lors que des commandements secondaires : commandant des armées de réserve d'Espagne puis du Nord, il se rallie à Louis XVIII qui le fait grand-croix de l'ordre de Saint-Louis, gouverneur de Strasbourg et pair de France. 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Christophe_Kellermann