1807 état-civil pour habitant de Lille en 1796

                    MAIRIE DE LILLE Troisième Arrondissement
….l’état civil des habitants de la Paroisse de St. Sauveur ont été incendés par l’effet du bombardement arrivé le 29 Septembre 1792….
Dominique Joseph Cambier ... nous a déclaré être né en la dite paroisse et été agé de quatre cinq onze ans passés
Fait à Lille six janvier 1807 (deux signatures)

 

Tampon ‘Mairie de la Ville de Lille’.

Plis. Légères rousseurs. Petit trou coin gauche-bas. Petit manque de papier coin gauche-bas.

19.5 X 25 cm 

 

Le 29 septembre 1792, le duc de Saxe-Teschen envoie une sommation à la place indiquant qu'il est disposé à épargner la ville contre reddition. Le général Ruault et André Bonte, maire de Lille, répondent que Lille et ses habitants ont renouvelé leur serment de fidélité à la nation, de vivre libres ou de mourir, et qu'ils ne se rendront pas.

Aussitôt que ces réponses furent parvenues au général ennemi, le bombardement commença le lendemain 30 septembre, et le feu se manifesta aux casernes de Fives, à Saint-Étienne et dans divers quartiers de la ville. Celui de Saint-Sauveur surtout devint le foyer d'un vaste incendie. La femme du duc Albert, Marie-Christine d'Autriche s'empressa de venir trouver son mari et d'assister joyeusement à ce spectacle déchirant. On assure qu'elle pointa elle-même plusieurs mortiers sur la ville.

Les Impériaux entament, de jour comme de nuit, un violent bombardement qui détruit et incendie des maisons du centre-ville dont l’église Saint-Étienne.

La vieille cité prouva qu'elle n'avait rien perdu de son antique vertu, quand le duc Albert de Saxe-Teschen vint mettre le siège devant elle et y jeta, dans l'espace de neuf jours, trente mille boulets rouges et six mille bombes.

WIKIPEDIA