1802 mort d’un matelot du vaisseau Duguay-Trouin à St Domingue

$102.00 USD

| /

Confirmation du mort le 10 décembre 1802 de Barthelemy Barthe, matelot du Dugua-Trouin, dans l'hospice militaire de la Savane à l'Ile St. Domingue. 

Signé par le Vice-Amiral Decrès, Ministre de la Marine.

Marine et Colonies
Au nom de l’Empereur
 
Le Vice-Amiral Decrès, Grand Officier de l’Empire, Inspecteur général des Côtes de la Méditerranée, Chef de l’une des Cohortes de la Légion d’honneur, Ministre de la Marine et des Colonies
 
Certifie que, Barthelemy Barthe, natif d’Agen, Département de Lot et Garonne, matelot, provenant du vaisseau de l’État Duguay Trouin, est décédé le dix neuf frimaire an onze (10 décembre 1802) à l’hospice militaire de la Savanne (isle St. Domingue) ainsi qu’il appert d’un extrait mortuaire délivré à la Tortue le dix neuf dudit mois de Frimaire par le Directeur dud. Hospice certifié le dix jour par le Commissaire des guerres, chargé de la police dudit hospice, et déposé au Bureau de l’Inscription Maritime
  
À Paris le quatre floréal an treize (24 avril 1805)
Decrès
 
Le Chef de la 1er Division
----
 

Tampon noir 'MINISTERE DE LA MARINE'.

Plié en quatre.

35,50 x 24 cm

 

Le Duguay-Trouin est un navire de guerre français de 1800 à 1805 puis britannique jusqu'en 1949. C'était un vaisseau de 74 canons de la classe Téméraire, nommé en l'honneur de René Duguay-Trouin.

La fièvre jaune se déclare à bord et, en novembre 1802, il ne reste plus que 395 hommes sur les 650 de l’équipage, on y envoie 80 locaux pour remplacer les morts…..

Denis Decrès, né le 18 juin 1761 à Chaumont (Haute-Marne) et mort le 7 décembre 1820 à Paris, est un officier de marine et homme politique du Consulat et du Premier Empire.

Préfet maritime à Lorient, il devient ministre de la Marine de 1801 à 1814, vice-amiral, sénateur, grand officier et chef de la 10e cohorte de la Légion d'honneur en 1804, inspecteur général des côtes de la Méditerranée, grand cordon de la Légion d'honneur en 1805, grand officier de l'Empire en 1806, comte puis duc en 1813. Il meurt à Paris, le 7 décembre 1820, des suites des blessures reçues lors de l'incendie criminel de son domicile

 

 

WIKIPEDIA