1799 affiche Coup d’Etat du 18 Brumaire (Napoléon - Consulat)

Rare affiche qui donne les détails des manoeuvres prises par Napoléon et ses complices pour prendre le pouvoir.

18 Brumaire An VIII = 7 Novembre 1799.

Imprimés et affichés dans toutes les Départements, celle-ci vient du Lot et Garonne

 

AU NOM DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE
                                     DÉCRET
EXTRAIT du Procès-Verbal des séances du Conseil des Anciens
Du 18 Brumaire, an VIII de la République francaise, une et indivisible

 

Le conseil…décrète ce qui suit:

  1. Le Corps législatif est transféré dans la commune de Saint-Cloud…
  2. Ils y seront rendus demain, 19 brumaire à midi. Toute continuation de fonctions et de déliberation, est interdite ailleurs et avant ce temps
  3. Le général Bonaparte est chargé de l’exécution du présent décret. Il prendra toutes les mesures nécessaires pour le sureté de la Représentation nationale.

Le général commandant la dix-septième division militaire, la garde du Corps legislatif, les gardes nationales sédentaires, les troupes de ligne qui se trouvent devant la commune de Paris et dans l’arrondissement constitutionnel, et dans toute l’étendue de la dix-septième division, sont mis immédiatement sous ses ordres, et tenus de le reconnôitre en cette qualité. Tous les citoyens prêteront main-forte à sa première réquisition.

  1. Le général Bonaparte est appelé dans le sein du Conseil pour y recevoir une expédition du présent décret et prêter serment…
  2. Le présent décret sera de suite transmis, par un message d’état, au Conseil des Cinq-cents et au Directoire exécutif…

 

Proclamations de:

  • Le Conseil des Anciens Aux Français
  • Le Ministre de l’Intérieur (Quinette)
  • Le Ministre de la Justice (Cambacérès)
  • Bonaparte, Général en chef, Aux Soldats
  • Bonaparte, Général en Chef
  • L’Administration Centrale du Département de Lot & Garonne à Ses Concitoyens (Noubell,…)

 

A Agen, de l’Imprimerie du Département

Le Coup d’État est en progrès. Ce sera la fin de la Révolution et le début du Consulat.

Plié en quatre. Réparations (papier collé sur le dos) sur pli vertical, proche proclamation Ministre de la Justice, manque de quelques lettres. Papier froissé en endroits. Rousseurs en haut

56 x 45 cm

 

Le coup d'État du 18 brumaire an VIII organisé par Emmanuel-Joseph Sieyès et exécuté par Napoléon Bonaparte, marque la fin du Directoire et de la Révolution française, et le début du Consulat. Si les événements déterminants se produisent le 19 brumaire au château de Saint-Cloud, où le Conseil des Cinq-Cents et le Conseil des Anciens sont réunis, c'est le 18 que la conjuration met en place les éléments nécessaires au complot.

Sieyès souhaite renverser la Constitution de l'an III. Celle-ci ne pouvant être révisée qu'au bout de 9 ans, il imagine un coup d'État.

Pour cela, il utilise la complicité du Conseil des Anciens, et oblige l'ensemble des députés à se déplacer à Saint-Cloud, au prétexte d'un péril jacobin. En effet, depuis 1789, les assemblées se trouvent toujours sous la menace de la population parisienne. En déplaçant les assemblées, on s'assure que la population parisienne ne pourra pas intervenir. La ville de Paris sera fermée et sous le contrôle de la police, toute entrée ou sortie étant interdite

Il lui faut aussi un soutien militaire, qu'il trouve auprès de Bonaparte, qui assurera le commandement des troupes de Paris ainsi que la garde du corps législatif. Puis, il faut que le Directoire s'effondre pour permettre la rédaction d'une nouvelle Constitution. Des cinq directeurs, Sieyès, Roger Ducos et Barras démissionneraient, Moulin et Gohier seraient placés sous surveillance...

Les députés devant décider du transfert le 18 brumaire an VIII à Saint-Cloud, l'essentiel des événements se déroule le 19 brumaire an VIII (10 novembre 1799).

WIKIPEDIA