1794 supplement à la liste des émigrés, Thiers (Puy-de-Dome)

$34.00 USD

| /

Lettre de l’agent nationale provisoire et d’un administrateur à Thiers (Puy-de Dome) envoyé aux officiers municipaux de Puy-Guillaume.

Informations sur la liste des émigrés du District et leurs créances.

Daté le 19 Thermidor An 2 (6 aout 1794), sois juste dix jours après la chute de Robespierre!

Liberté Egalité
Thiers le 19 Thermidor, an deux de la Re. Fr. une et indivisible
 
Citoyens,
Nous avons Reçu le Suplément à la liste des Emigrés contenant les lettres A.B.C.D.E.F.G.
Un exemplaire est déposé au Secrétariat, nous en donnerons communication à ceux qui en désireront. Qu’une proclamation réitéra par trois fois de huitaine et huitaine en prévienne vos concitoyens. Rappellés leurs en même tems les dispositions des articles 6.7.8.9 de la loi du 9 ventoze.
Dittes leurs que ces créanciers des Emigrés, n’ont qu’une seule déclaration , et un Seul dépôt à faire. Qu’ils doivent avoir lieu au Secrétairiat du District du Dernier domicile que ces mesures doivent être ___ dans les quatre Mois de la publication, au chef lieu de ce District que ces délais passés, ils sont d'échus de leurs créances que tous les dépositaires, débiteurs détenteur doivent faire leur déclaration dans ce même délai sous les peines prononcées par la loi. Vous senté l’importance de ces proclamations et avis, nous espérons que vous serez __ a les faires
 
Les ad-eurs et agent nationale prov. du district de Thiers
Dufour  Couley 
 

Envoyé “Aux Officiers Municipaux à Puyguillaume

Sur le dos, sommaire de la lettre, écrite par les officiers municipaux.

Plié en quatre. Petits rousseurs.

21 x 16.50 cm

 

Puy-Guillaume est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne-Rhône-Alpes près de Thiers.

La répression des menées contre-révolutionnaires commence très tôt à Thiers, dès la fin juin 1791 (après la fuite du roi arrêtée à Varennes). Elle s'amplifie en février 1793 avec des visites domiciliaires contre les prêtres réfractaires et dans les familles d'émigrés. Cette précocité dans les mesures de répression aboutit à une création paradoxalement tardive du comité de surveillance révolutionnaire, le 22 mai 1793, soit plus d'un mois après l'arrivée de la loi dans le district. Il fut cependant peu actif: la maison d'arrêt n'ouvre qu'en septembre, sur ordre des représentants en mission. Le commissaire de ces représentants, Dulac, opère 49 arrestations à Thiers, principalement dans les milieux insermentés et nobles impliqués dans les révoltes de Vollore et Servant. Il n'est actif qu'à partir d'octobre 1793

WIKIPEDIA