! COVID-19: Expect longer shipping times // Attendez-vous à des délais de livraison

1792 mandement sur mort évêque constitutionnel Pouchot (Grenoble)

$18.00 CAD

Document imprimé, envoyé à 'Messieurs les administrateurs du district de St. Marcellin'.

MANDEMENT pour le Diocèse du Département de L’Isère Le Siège Vacant
 
Louis Berthon, second Vicaire, présidant le Conseil Episcopal
 
…Notre Vénérable Pontife, Joseph Pouchot, n’est plus! Déjà nous avons arosé sa tombe de nos larmes…Tout entier au soin de son troupeau, il s’en est occupé jusqu’aux derniers instants de sa vie...et afin qu’il plaise à Dieu de nous donner un Pontife selon son Coeur, il sera célébré le premier Dimanche suivant, une Messe solemnelle pro eligendo Episcopo
 
Grenoble, 8 septembre 1792. Imprimerie de J. Allier.

 

4 pages

Pli vertical, autre petis plis. Un peu jauni. Petit déchirure en haut.

22,50 x 17,50 cm.

 

Joseph Pouchot (né à Grenoble le 9 novembre 1720, mort à Grenoble le 7 septembre 1792) est un ecclésiastique qui fut évêque constitutionnel du département de l'Isère de 1790 à 1792.

À la veille de la Révolution française il est curé de Saint-Ferjus.

Après le vote de la constitution civile du clergé et l'émigration de l'évêque de Grenoble, Henri-Charles du Lau d'Allemans qui n'avait jamais rejoint son diocèse, il est élu le 27 février 1791 au 3e tour avec 227 voix contre 145 à Guillaume-Louis du Tillet ancien évêque d'Orange, comme évêque constitutionnel du département de l'Isère, grâce à l'intervention de son neveu par alliance Jean-Baptiste Annibal Aubert du Bayet qui lui permet de devenir évêque. Il est proclamé le 2 mars suivant. Son mandat est bref car il meurt dans sa ville natale, unanimement regretté pour « sa modération et sa charité » le 7 septembre 1792.

WIKIPEDIA