1789 France lettre militaire du Duc de Maillé à Joly d'Aussy

$46.00 USD

| /

Letter de janvier 1789 du Duc de Maillé à César Jean Joly d'Aussy, Commissaire provincial des guerres titulaire de la généralité de La Rochelle.

Paris le 30 janvier 1789
 
J’ay l’honneur de prévenir Monsieur Joly D’Aussy que le Roi m’ayant nommé au Commandemant de la Division d’Aunis, Il s’addresse à moi pour tous  les objets d’Administration de la Brigade ou il  -- employé
Le duc de Maillé

 

Rousseurs, manque de papier coin gauche supérieur.

20 x 16 cm

 

Charles René de Maillé de La Tour-Landry (1732-1791), 1er duc de Maillé, Baron d'Entrammes.

  • Page de la Petite Écurie du Roi
  • Lieutenant-général des armées du Roi, premier gentilhomme de la chambre de M. d'Artois
  • Colonel d'infanterie commandant le régiment de Condé infanterie
  • Lieutenant d'infanterie au régiment de Bourbon

Marié le 8 mars 1769 à Paris, avec Madeleine Angélique de Bréhant (1750 - 1819), vicomtesse de L'Isle, dame du palais de la Reine Marie-Antoinette. 

"La duchesse de Maillé était dame du palais de la reine Marie-Antoinette; elle mérite d'occuper une grande place parmi ces dames courageuses qui se réunirent autour de la Reine lorsque les jours du danger furent venus. Le 10 août 1792, en apprenant l'attaque des Tuileries, suivie d'une de ses femmes, elle ne craignit pas de se frayer un passage à travers les bandes de fédérés pour aller se ranger auprès de sa souveraine; mais elle ne put arriver jusqu'à elle, malgré tous ses efforts; au milieu des séditieux, elle n'hésita pas à se déclarer énergiquement pour la Reine. Elle ne fut cependant pas arrêtée ce jour là. Jetée dans les cachots de la Terreur et traduite devant le tribunal révolutionnaire, elle fit suspendre sa sentence de mort en relevant une erreur de nom dans l'acte d'accusation. Le surlendemain la chute de Robespierre lui sauva la vie »