! COVID-19: Expect longer shipping times // Attendez-vous à des délais de livraison

1788 certificat de vie signé par Marquis de Noailles à Vienne

$200.00 CAD

Certificat de vie pour l'épouse française du secrétaire de Sa majeste Impériale au département des Pays-Bas à Vienne. Le Marquis est l'ambassadeur de la France à Vienne.

 

NOUS EMMANUEL-LOUIS, Marquis de Noailles, Maréchal des Camps & Armées du Roi, Chevalier des Ordres Royaux….
 
Certifions…que De Louise Julie du Vergne née à Paris le premier octobre mil sept cent trente & un Epouse de M. Jacques Emmanuel Waechtler Secrétaire de S.M.I. au départment des pays bas demeurant en cette ville paroisse des Ecossais est acuellement vivante…
 
Fait à Vienne, en Notre Hotel, le dix neuf décembre mil sept cent quatre-vingt huit
 
Louise Julie du Vergne Waechtler
Le Ms de Noailles
PAR SON EXCELLENCE  la quiante

 

Sur le dos, quittance signé par "Pierre Jacques Soulad avocat au Parlement de Paris...comme fondé procuration de De Louise Julie duvergne... recu de Md. De Bauey par les mains de De Ve Goyer deux cent livres pour Six mois de rente viagere…le huit janvier mil sept cent quatre vingt neuf."

Superbe entête royal, et armoiries du Marquis au bas.

Plié en deux sur l'horizontale. Petites rousseurs. Petits trous au bas.

23 x 17,50 cm.

 

Emmanuel Marie Louis de Noailles (1743 - 1822) marquis de Noailles et de Maintenon, puis Comte de Noailles et de l'Empire, fut un diplomate français du xviiie siècle.

Emmanuel Marie Louis, qu'on appelait, avec l'agrément de Sa Majesté, le Marquis de Noailles fut nommé gouverneur de Vannes et d'Auray en décembre 1762. Il choisit alors la carrière de la diplomatie : ministre plénipotentiaire en Basse-Allemagne (Hambourg) en 1768, il passa ambassadeur auprès des États généraux des Provinces-Unies de 1771 à 1776.

À la mort du marquis de la Force et de Caumont, survenue le 22 janvier 1773, il devient le premier gentilhomme de la Chambre de Monsieur, frère du Roi (futur Louis XVIII). Envoyé à Londres le 24 mai 1776, il y resta jusqu'au 17 mars 1778. Il est nommé ensuite à l'ambassade de Vienne en 1783 et se maintient à ce poste jusqu'au 10 août 1792.

Il rentra ensuite en France, le marquis de Noailles fut jeté dans les cachots de la Terreur, mais fut remis en liberté après le 9 thermidor an II (27 juillet 1794), date de la chute de Robespierre.

WIKIPEDIA