1750 quittance du Collège de Louis le Grand (Paris), signé De La Tour

$136.00 USD

| /

Quittance du collège Louis-le-Grand à Paris pour Monsieur Duc, son fils étant pensionnaire. Signé par Père Simon de La Tour, ami de Voltaire.

Je soussigné Prestre Religieux de la Compagnie Jésus, Procureur des Pensionnaires du Collège de Louis le Grand, fondé en l’université de Paris, confesse avoir reçu de monsieur Duc
 
la Somme de trois cent douze livres a valoir sur ce qui est deu pour la pension de monsieur son fils
de laquelle somme je lui tiendray compte fait audit Collège, ce vingt deux 7bre mil sept cent cinquante
 
Fre La tour Principal du Collège de Louis le grand
Quittance de 312
 

Pli vertical et horizontal. Deux petits trous. Quelques petites déchirures.

19 x 25,50 cm

 

LA TOUR (Simon de), jésuite français, né à Bordeaux en 1697 mort en 1766. Entré de bonne heure dans la compagnie de Jésus, il devint successivement professeur de philosophie in Tours, précepteur du prince de Conti, principal du collège Louis-le-Grand et procureur général des missions étrangères. A la suppression de l'ordre, il se retira in Besançon. De La Tour avait été l'un des rédacteurs du Journal de Trévouz, et ce fut à lui que Voltaire adressa cette fameuse lettre dans laquelle il prodiguait les éloges à ses anciens maîtres, les jésuites.

"La France littéraire", ou Dictionnaire bibliographique des ..., Volume 4 Joseph Marie Quérard

Le lycée Louis-le-Grand est un établissement d'enseignement secondaire et supérieur public français. Il est situé le long de l'ancien cardo de Lutèce, au 123 de la rue Saint-Jacques, dans le 5e arrondissement de Paris, en plein cœur du Quartier latin. Son origine remonte au xvie siècle, puisqu'il fut fondé en 1550 comme collège jésuite dans l'hôtel parisien de Guillaume du Prat, évêque de Clermont (d'où son nom d'origine : Collège de Clermont).

WIKIPEDIA