1746 Lille logement et fournitures pour compagnies de grenadiers

$109.00 USD

| /

Lettre de 1746 de Le Ferron, commissaire des guerres, aux Magistrats la ville de Lille. Logement pour des troupes qui arriveront le mois prochain. Joint une feuille avec une liste des troupes. Période de la guerre de Succession d'Autriche.

A Lille le 6 mars 1746
J’ay l’honneur de vous envoyer cy joint un état des trouppes qui doivent arriver icy incessamment. Je vous prie de vouloir bien donner vos ordres pour qu’il soit pourvu à leur logement et aux fournitures qui leur seront nécessaires…
Le ferron

 

Feuille jointe :

Troupes qui doivent se rendre à Lille pour y demeurer jusqu’à nouvel ordre

8 Comp. Les compagnies de grenadiers et de grenadiers postiches des Bataillons de Milices de Dijon, d’Autun, d’Ormancey(?) et de Lons le Saulnier arriveront à Lille le 16 Avril prochain
8 Comp. Les compagnies de grenadiers et de grenadiers postiches des Bataillons de Milices de Salines, de Chaalons, des Peronne et de Semur arriveront à Lille le 16 dud. mois d’Avril

 

Joli sceau de cire rouge de Le Ferron, couronné avec 3 écrevisses. 

Plis, rousseurs.

22,50 x 18,50 cm 

 

La guerre de Succession d'Autriche (1740-1748) est un conflit européen né de la contestation par des États qui y avaient souscrit de la Pragmatique Sanction, par laquelle l'empereur Charles VI du Saint-Empire léguait à sa fille Marie-Thérèse d'Autriche les États héréditaires de la maison de Habsbourg.

Cette guerre oppose deux coalitions dont les principaux protagonistes sont : la Prusse, la Bavière et la France, d'une part ; l'Autriche, la Grande-Bretagne, les Provinces-Unies et la Russie, d'autre part.

La guerre se déroule sur plusieurs théâtres d'opération successifs : en Silésie, la Prusse s'impose facilement et signe avec l'Autriche une paix séparée dès 1742 ; en Bohême, les Bavarois et leurs alliés français s'emparent de Prague, puis sont obligés de battre en retraite à la fin de 1742 ; en 1743, ils subissent des revers en Allemagne durant leur retraite ; la France porte alors son effort vers les Pays-Bas autrichiens où elle s'impose durant des campagnes menées de 1744 à 1748.

WIKIPEDIA