1696 lettre M. de Pontchartrain à M. de Voyer: Eaux et Fontaines

Lettre de réponse écrit à M. de Voyer d'Argenson, sur le recouvrement pour les Eaux et Fontaines sur les Eclésiastiques.

Monsieur,
J'ay reçu votre lettre du 30 du mois passé, le recouvrem-t que l’on fait présentement pour les Eaües, et Fontaines sur les Eclésiastiques qui sont dans vôtre départment ne peut estre que pour ce qui dépend du dioceze de Clermont dont le Clergé a fait des offres pour estre dispensé de l’Exécution de l’Edit du mois d’octobre 1694 concernant les Eaues; Mais comme M. L’Evesque de Nevers, Et les Clergés des diocezes d’Authun, et de Bourges n’ont fait jusqu’ à présent aucunes propositions sur cette affaire, vous pouvez m’envoyer le mémoire des sommes que vous estimez que les Eclésiastiques et communautés religieuses qui sont dans l’étendue de la généralité de Moulins doient payer pour cela, vous y distinguerez ce qui dépend de Chacun dioceze en particulier, et vous m’envoyerez en mesme temps le projet d’arrest nécessaire pour mettre cette affaire en Etat d’être terminée. Je suis…
Monsieur,
Vostre très humble et très affectionnée Serviteur
 
Ponchartrain (signé)
A Versailles ce 23 juin 1696
MLe Voyer

 

4 pages, un écrit. Grand tache d'eau a gauche. Plis horizontaux et verticaux.

32,50 x 20,50 cm.

 

Louis Phélypeaux, marquis de Phélypeaux (1667), comte de Maurepas (1687) et de Pontchartrain (1699), dit aussi le « chancelier de Pontchartrain », est un homme d'État français né le 29 mars 1643 à Paris et mort à Pontchartrain-en-Jouars le 22 décembre 1727.

Du 29 septembre 1689 au 5 septembre 1699, il est contrôleur général des finances, du 6 novembre 1660 au 2 juillet 1714, ministre d'Etat, du 6 novembre 1690 au 5 septembre 1699, secrétaire d'État de la Marine et secrétaire d'État de la Maison du Roi.

Marc-René de Voyer de Paulmy, 1er marquis d'Argenson est un homme d'État français, né à Venise le 4 novembre 1652 et mort à Paris le 8 mai 1721. Il fut ministre d'État et lieutenant général de police pendant vingt-et-un ans de 1697 à 1718. Il fut ensuite garde des Sceaux du 28 janvier 1718 au 7 juin 1720 et président du Conseil des finances sous la Régence.

WIKIPEDIA


Next Previous