Physionotrace Charles-Ferdinand d’Artois, Duc de Berry @1815

Sur le dos, écrit en crayon ‘Ferdinand Charles Duc de Berry’.

L’image est endommagée. Il y a plusieurs petits manques de papier sur l’image. Petit trou.

Diamètre: 6,50 cm.

 

Charles-Ferdinand d’Artois, duc de Berry, né à Versailles le 24 janvier 1778 et mort à Paris le 14 février 1820 victime d’un attentat perpétré la veille à sa sortie de l’opéra, est un prince de la maison de Bourbon. Il est le fils de Charles-Philippe de France, comte d’Artois (futur Charles X), et de Marie-Thérèse de Savoie.

Le duc de Berry retourne en France lors de la Première Restauration avec son père...Pendant les Cent-Jours, il suit Louis XVIII à Gand.

Politiquement, le prince passe pour un opposant à Louis XVIII et est donc un ultra-royaliste et réactionnaire au sein de la famille royale; il est proche de la franc-maçonnerie…

 

Le physionotrace est une invention de Gilles-Louis Chrétien (1745-1811), violoncelliste de la chapelle du roi à Versailles, graveur et portraitiste, datant de 1785.

À l'origine se trouve le portrait dit « immobile », portrait de profil, réalisé aux pastels, caractérisé par une facture assez naïve, réalisé par des artistes qui cheminaient de bourg en bourg et proposaient leurs services aux notables locaux. Pour les réaliser, on tendait derrière le sujet qui prenait la pose une toile noire afin que le profil se détache mieux. Leur taille est relativement petite, car les artistes transportaient les feuilles de papier dans des boîtes à dos. Certains étaient réalisés sur papier bleu.

L'invention de Chrétien mécanisa le dessin du contour du portrait de profil par l'usage d'un pantographe équipé d'un œilleton de visée.

WIKIPEDIA


Next Previous