1804 rapport sur élève au Prytanée Français, fils du général Legrand

 

Rapport trimestriel sur les études de Vesco Legrand, étudiant à l'école Prytanée Français (St Cyr). Ecole pour fils de militaires.
Envoyé à son père, le fameux général Legrand, au quartier général du Camp de St. Omer (invasion de la Grande-Bretagne).
An 12
Notes sur élève Vesco pour les mois de Nivôse, Pluviôse et Ventôse
 
Classes qu’il suit:
Grammaire française et Latine C. Landon Prof., fort bien…
Dessin de la figure Cen. Monnet Prof., bien…
Langue allemande Cen. Stadler Prof., bien…
 
Cet élève a très bien soutenu l’examen général du 2e trimestre et a obtenu le 1er accessit
 
Le Censeur des Etudes ? (signé)
Le Proviseur du Prytanée Crouzet  (signé)

 

Fin Décembre 1803 – Mars 1804.

Pierre Crouzet, proviseur du Collège militaire:1800-1805.

Tampon '75 Versailles'.

Plis horizontaux et verticaux. Manque de papier coin droit haut et bas. Points de rousseur.

20 x 27 cm.

 

Le Collège militaire de Saint-Cyr (1800-1805)

En 1800, le Premier Consul Bonaparte, ancien officier d'artillerie qui connaissait l'établissement pour être venu chercher sa sœur Élisa à la Maison royale, en 1792, peu avant la dissolution de l'institution, redonne à Saint-Cyr sa vocation scolaire, mais masculinisée, en y établissant une division du Prytanée français, école gratuite pour les fils de militaires. Il s'agit d'y instruire et d'y élever gratuitement les fils de ceux qui sont morts au champ d'honneur. Le centre principal, à Fontainebleau, est officiellement fondé le 28 janvier 1802. L'hôpital est alors évacué et le « collège militaire de Saint-Cyr » est inauguré par le frère du Premier consul, Lucien Bonaparte. Cette nouvelle école compte six cents élèves se destinant à une carrière soit civile, soit militaire.

Il y a une moitié d'élèves boursiers, les frais des autres incombant aux familles. Le trousseau est à la charge des parents mais les fournitures scolaires sont payées par l'établissement. Les cours dispensés sont: l'écriture, le français, le latin, le grec, l'histoire, la géographie, les mathématiques, la physique, les sciences naturelles, le dessin et les arts militaires16. Un bulletin est envoyé chaque année aux familles et un conseil de classe fait le point chaque mois des résultats de l'élève. Les meilleurs élèves se voient octroyer une place au tableau d'honneur et des cours particuliers avec un maître de musique, de danse, d'escrime ou d'équitation.

En 1803, Napoléon Bonaparte renforce le caractère militaire de l'école en lui ajoutant comme vocation de préparer l'admission à l'École spéciale impériale militaire de Fontainebleau. Le prytanée de Saint-Cyr est alors seul à pouvoir s'appeler « Prytanée français », les autres collèges ou divisions ayant été supprimés. En 1805, il devient le « Prytanée militaire français ». Les élèves n'y peuvent alors plus préparer une carrière civile.

 

Claude Juste Alexandre Louis Legrand est un général français de la Révolution et de l’Empire (1762 -1815).

…Mis à la disposition du gouvernement le 8 ventôse an X, le général Legrand est nommé inspecteur général d'infanterie le 5 germinal an XI. Il reçoit le commandement de la 3e division au camp de Saint-Omer le 12 fructidor de la même année, devint chevalier de la Légion d'honneur le 19 frimaire an XII, puis officier le 25 prairial suivant…

… Après la bataille d'Iéna, au succès de laquelle il contribue, ce général combat plus tard à Lubeck, à Eylau, à Heilsberg, puis à l'attaque de Kœnigsberg, dont il enlève les faubourgs, à la tête de sa division…

Le général Legrand met le comble à sa gloire dans la campagne de Russie, en combattant à la tête de l'arrière-garde du 2e corps…C'est à lui qu'est réservé l'honneur de forcer le 12 novembre 1812, le passage de la Bérésina; il l'effectue sous le feu d'un ennemi que nos revers rendent plus redoutable encore, action qui sauve peut-être les débris des phalanges françaises des fourches caudines que leurs ennemis leur ont préparées…

WIKIPEDIA


Next Previous