1804 lettre #1 Cpt. de Vaisseau Hamelin (invasion d'Angleterre): manque de personnel

Lettre de Honfleurs 1er Floreal An 12 (21 avril 1804) de Hamelin au Chef Militaire Montagnez de la Roque au Havre:

Monsieur le Commandant, vous n’avez pas été
surpris de ne pas me voir appareiller ce matin;
je devais craindre le retour prompt du vent qui
a soufflé dans la matinée: -- qu’il y aura bon
vent, j’emprofiterai; pressé; être assez heureux
--- qu’à la – marée que moi vous fasiez
sortir du Havre tous les batiments armés disponibles
alors, mais seulement alors, j’oserais ma
flotte de passer sans accidents majeurs.
 
J’écris dans la - – au Conseiller  
d’État Forfait ce au Commdt Montcabrier
 
Il manque à Notre division
        20 marins                     Veuiller en ordonner ce
        20 militiares
 
Suite les remplacements nous ne sommes déjà
pas trop forts
Salut et profond respects
E Hamelin   (plus signe maçonnique)
 
Veuillez, je vous prie, m’envoyer
ma garnison et 20 marins.

 

Plis horizontaux, manque de papier coin bas-gauche, petit déchirure coin haut-droit.

 

Le baron Jacques Félix Emmanuel Hamelin, né à Honfleur (Calvados) le 13 octobre 1768 et mort à Paris le 23 avril 1839, est un contre-amiral français.

.......

Hamelin, capitaine de frégate, fit partie de l'expédition Baudin en commandant Le Naturaliste. Pendant cette campagne, du 19 octobre 1800 au 23 juin 1803, il parcourut les mers du Sud et son nom fut donné au Havre Hamelin et à la baie d'Hamelin.

Le premier Consul, à qui il fut présenté à son retour, lui fit un accueil flatteur et le nomma capitaine de vaisseau en septembre 1803. On s'occupait alors de l'équipement de la grande flottille destinée à la descente au Royaume-Uni, et le premier Consul attachait la plus grande importance à la réunion prompte et sûre de tous les bâtiments qui devaient la composer au port de Boulogne. Le capitaine Hamelin fut chargé d'y conduire successivement les escadres, et il déploya dans cette mission souvent périlleuse une activité et une bravoure des plus honorables.

 

François Henri, comte de Peytes de Montcabrier: Promu lieutenant de vaisseau en 1789, il est destitué par les révolutionnaires de Toulon le 30 novembre 1793. Réintégré en 1795 avec le grade de capitaine de frégate, il organise en 1803 la flottille de la Manche qu'il conduit à Boulogne-sur-Mer sous le feu des Anglais. Il est maintenu le 2 janvier 1804 chef d’État-major de cette flottille et commandant supérieur de tous les transports.

WIKIPEDIA


Next Previous

Related Items