Programme Officiel Cirque Barnum et Bailey Saison 1902

Barnum et Bailey Greatest Show on Earth
         Programme Officiel 25 Cent.mes

 

  • Premier Numéro: Troupe de grands pachydermes dans des dances et exercises nouveaux, présenté par M. Georges Conklin…
  • Second Numéro: Grand tournoi international des plus forts champions du monde
  • Troisième Numéro: Le femme moderne conquérant l’arene
  • Septième Numéro: Exercises divers, Acrobatie, Gymnastique, Equilibre, par les rois et reines du tapis…
  • Quinzième Numéro: Grandes Courses d’Hippodrome et autres compétitions et championnats
  • Grand Concert-Variété

Publicité pour crème dentifrice Kalodont.

Beacoup de publicitcés pour objets B&B: cartes postales, Livre des Merveilles...

Gravures: ‘Les Chars de Courses’, ‘on attend l’appel’, ‘Le Wagon-Réclame’, …

Imprimerie Paul Dupont Paris.

Les couverts sont protegée par une couverture en plastic, je ne l’ai pas enlevé pour les photos.

Pli horizontal, pli coin droit-bas. Papier un peu froissé sur les couvertures. Taches sur la couverture avant.

20 pages + couverts.

18 x 25 cm.

 

Barnum & Bailey Circus en France en 1902 : Un vertigineux kaléidoscope

À Paris, Installé dans la Salle des Fêtes de la Galerie des Machines, vestige de l’Exposition 1900, au Champ-de-Mars, Barnum & Bailey présenta son fabuleux spectacle composé d’une multitude d’attractions de premier ordre. La première eut lieu le 30 novembre 1901. Le Tout Paris était présent, autour de la famille du Président de la République, entouré d’une dizaine de ministres, des ambassadeurs et des journalistes.

Barnum & Bailey fit salle comble jusqu’à la dernière, le 23 mars 1902. Les représentations eurent lieu tous les jours à 20 heures 15, avec matinée à 14 heures, le Dimanche, Mercredi, Jeudi et les jours fériés.

L’orchestre était dirigé par Carl Clair et la direction équestre était placée sous l’autorité de William Ducrow. Les défilés parcouraient l’ovale de l’arène, et le spectacle se déroulait sur les trois pistes et les deux plateaux. Les artistes paraissaient plusieurs fois en piste dans des numéros différents, qui avaient la particularité d’être courts et vivement enlevés. A certains moments les spectateurs avaient l’illusion de voir un véritable kaléidoscope, lorsque pas moins de 13 attractions se produisaient simultanément, ou qu’une douzaine troupes aériennes voltigeaient de concert dans les airs. Le charivari comprenait 22 clowns les plus grotesques. Parmi les temps forts, on pouvait apprécier l’ensemble des 18 éléphants, le carrousel de 70 chevaux en liberté, et les courses d’hippodrome. Même si on pouvait regretter l’absence d’entrées de cage, les spectateurs avaient le sentiment d’en avoir pour son argent. Le public Parisien qui, depuis 1845, avait assisté à de nombreux spectacles d’hippodromes, sut apprécier, en connaisseur, la performance.

http://www.circus-parade.com

Related Items