Photo épave torpilleur L'Adroit à Dunkerkque 1940 / Photo of grounded torpedo ship Adroit at Dunkirk

Photo de l'épave du torpilleur L'Adroit. Il a coulé le 21 mai 1940, à la suite d'un bombardement aérien allemand (voir texte plus bas).

Écriture allemande sur dos 'Dunkirchen'.

La photo est courbée.

9 X 6 cm

 

L'Adroit sank on the 21st May 1940 after a direct hit by a bomb from a German Heinkel 111.

German text on back 'Dunkirchen'.

 Photo is curved.

 

L'Adroit qui se trouvait dans l'Escaut fut manqué de fort peu dans la nuit du 17 au 18 mai. Il regagna le port avec quatre blessés graves.

Le 20 mai, l'Amiral Abrial décida d'évacuer du port les navires les plus importants. L'Adroit fut désigné ainsi que deux autres torpilleurs, pour escorter le grand pétrolier de 20000 tonnes le "Salomé", en finition aux Chantiers de France. Vers 23h, attendant la sortie du "Salomé" à la sortie du port, L'Adroit se fait attaquer par des avions allemands. Un avion le touche d'une bombe qui le traverse de part en part et explose sous la carène.

Le tiers avant du navire est arraché. Il fait eau et doit s'échouer sur la plage de Malo-les-Bains à 0h35 où il brûle. L'équipage quitte le navire. L'arrière du vaisseau disparaît bientôt sous un énorme panache de fumée, des détonations se font entendre, des projectiles fusent dans tous les sens. Les soutes sont pleines de munitions (avant de prendre le large dans la soirée, il avait été chargé d'obus pour une mission de ravitaillement dans l'estuaire de l'Escaut, en plus des torpilles) et la menace d'explosion générale sème la panique parmi la population voisine qui évacue le quartier en toute hâte.

La marée montante s'engouffre dans les soutes noyant heureusement les explosifs et la catastrophe est évitée de justesse.

A 2 heures 30 du matin, L'Adroit est finalement éventré par sept explosions.

Le 22 mai, l'Amiral Platon ordonne une tentative de renflouement, mais la violence de l'incendie ne permet pas de donner suite à cette manœuvre.

Son épave, impressionnante, sera largement photographiée par la suite. Le Capitaine de Corvette Dupin de Saint-Cyr et son équipage rejoindront le fort Mardyck pour servir la batterie de 194 mm de cet ouvrage.

L'Adroit sera plus tard, en grande partie démonté.

http://dkepaves.free.fr/html/adroit.htm

 

Note: la vente de ces objets n'indique aucun support pour les actes ou philosophies des pouvoirs axis. Je vends le récit historique. 

Note: The sale of these items in no way supports the actions or philosophies of the Axis powers. I am selling the historical record. 

Related Items