Médaille Belgique Croix des Évadés (1940-45) / WW2 Medal Belgium Escapees' Cross

SOLD

La Croix des évadés 1940-1945 était une décoration belge de temps de guerre créée par arrêté du gouvernement belge en exil à Londres le 25 février 1944. Elle était décernée aux citoyens belges qui, durant la Seconde Guerre mondiale, s'étaient évadés de la Belgique occupée, d'un autre territoire occupé ou d'Allemagne et qui, à la suite de leur évasion, s'étaient prouvés par un acte patriotique en se joignant à un groupe de la résistance, ou avaient été emprisonnés pour un minimum de trois mois à la suite d'un acte patriotique, ou avaient voyagé clandestinement dans le but de participer à une action patriotique belge contre l'ennemi. Les prisonniers de guerre évadés étaient aussi éligibles à la croix s'ils rencontraient ce dernier critère.

Les critères d'attribution de la croix furent plus tard amendés pour inclure les évadés de territoires non occupés qui firent leur chemin jusqu'au Royaume-Uni pour continuer les combats contre l'ennemi occupant. Ceci incluait les Belges qui furent sauvés des plages de Dunkerque entre le 28 mai et le 2 juin 1940 et ceux qui, avant le 1er novembre 1940, s'étaient évadés de la France non occupée ou de l'Afrique française du Nord.

La Croix des évadés 1940-1945 était un croix pattée d'une largeur de 39 mm avec des rayons de 7 mm radiants entre ses bras. Son avers portait un bouclier central large de 14 mm et d'une hauteur de 18 mm arborant un lion rampant superposé à des barreaux de prison. La croix était unie face, son revers était dépourvu de toute image ou inscription.

La Croix des évadés 1940-1945 était suspendue d'un anneau à un ruban vert de soie moirée d'une largeur de 37 mm avec une bande centrale noire de 6 mm de large et deux bandes noires de 3 mm de large situées à 6 mm des rebords du ruban.

Wikipedia

The Escapees' Cross 1940–1945 was a Belgian war service medal established on 25 February 1944 by the Belgian government in exile in London. It was awarded to all Belgian citizens who, during World War II, escaped from occupied Belgium, from another occupied land or from Germany and that, following said escape, had proven their patriotism by joining and serving with a resistance group, or had been imprisoned for a minimum of three months following an act of patriotism, or for having travelled clandestinely to participate in a Belgian action aimed at promoting the war against the enemy. Escaped prisoners of war could also be awarded the medal if they met this last criteria.

The medal's statute was later amended to include those who had escaped, even from non-occupied territories, and made their way to the United Kingdom in order to continue fighting the enemy. This included the Belgians rescued between 28 May and 2 June 1940 from the beaches of Dunkirk, it also included those who escaped, prior to 1 November 1940, from non-occupied France or French North Africa.

The Escapees' Cross 1940–1945 was a 39mm wide cross pattée with four 7mm long rays radiating outwards between its arms. Its obverse bore a 14mm wide by 18mm high shield bearing a "lion rampant" superimposed over prison bars. The medal was single face, its reverse was bare.

The Escapees' Cross 1940–1945 was suspended by a ring through a suspension loop from a 37mm wide green silk moiré ribbon with a longitudinal 6mm wide central black stripe and narrow 3mm black stripes 6mm from the ribbon edges.

Wikipedia