1884 invitation et menu, soirée au Chateau de la duchesse d'Uzès

Provient d’une collection de documents lié à Léon de la Brière.

Trois documents collés sur une carte.

Programme de Fanfares

Fanfares sonnées à Bonnelles
        Le 19 décembre 1884
La Royale
La d’Orléans
Adieux des Piqueurs

 

Menu - Déjeuner du 20 décembre

Entête d'un blason royaliste avec la devise: ‘FERRO NON AURO’ (par le fer, pas l’or), de la Maison de Crussol d’Uzès.

Oeufs Brouillés aux Truffes...
Eperlans frits...
Savarin au Rhum

 

Récit d’une soirée royaliste à Chantilly:

Article découpé d’un journal que décrit une fête royaliste:

...Midi: un silence se fait toutes les capes de velours, tous les chapeaux se lèvent: c’est le cortege des Altesses Impériales, qui débouche par l’avenue du château…
...Les voitures suivent à leur tour. D’abord la maison et les invités des princes; la princesse Tamboloff, le comte Stackelberg, le prince et Princesse Obolonski…
…La curée chaude a eu lieu sur place, en présence de deux mille spectateurs; tandis que le pied était offert à la grande-duchesse Marie...
... Le duc d'Aumale est rentré le premier au château, coupant à travers bois, suivi d'un seul valet de pied et sonnant joyeusement de la trompe...

 

Colle, taches, petits plis sur document. Journal jauni.

9,50 x 12,50 cm (fanfares) 10 x 14,50 cm (menu) 7 X 27,50 cm (coupures)
23 x 33.50 cm (carte)

 

 

Le château de Bonnelles est un château français situé dans la commune de Bonnelles, près de Saint-Arnoult-en-Yvelines, dans le département des Yvelines, en France.

Le château actuel, de style Louis XIII, construit en 1847-1849 par les architectes Joseph-Antoine Froelicher et Clément Parent, a été un important centre de chasse à courre du temps qu'il était la résidence favorite de la célèbre duchesse d'Uzès (1847-1933).

Anne de Rochechouart de Mortemart, par son mariage, en 1867, duchesse d'Uzès, née à Paris le 10 février 1847, décédée au château de Dampierre le 3 février 1933, membre le plus célèbre de cette famille, emblématique de la noblesse française sous la Troisième République.

Léon Leroy de la Brière (1845 - 1899) est un écrivain politique français de la fin du xixe siècle.

Capitaine des mobiles de l’Eure, il combattit lors de la guerre de 1870 sur la Seine durant l'hiver 1870 et s’illustra lors d’un combat à Bourgtheroulde pour lequel il eut la Légion d'honneur. Il devient ensuite chef d’état-major du général Roy.

Il collabora entre 1879 et 1881 au journal L'Union du « comte de Chambord », et donna de nombreuses conférences en sa faveur. Il fut condamné à dix jours de prison et rayé des cadres de l’armée en 1880 pour s’être opposé à l’expulsion des dominicains de Paris. Il participa ensuite au journal Le Clairon, puis au Gaulois, à la Gazette de France et enfin au Soleil. Il siégea au comité de la Société des gens de lettres, au comité de l’Association des journalistes parisiens et au conseil de la Corporation des publicistes chrétiens.

WIKIPEDIA

Related Items