! COVID-19: Expect longer shipping times // Attendez-vous à des délais de livraison

1788 lettre pour M. Thomas de St Laurent lieutenant des vaisseaux du Roi (Toulon)

$30.00 CAD

Lettre D’Aix pour M. Thomas de St Laurent, lieutenant des vaisseaux du Roi, aide major de la sixième escadre à Toulon, d’un ami marin.

Aix en provence le 17 aout 1788: …mon arrivé des îles du vent au mois de juin…j’ai demandé un congé de six mois…je suis parti de Brest le 20 juillet…j'étais à Versailles pour y demander mon changement de département. M. de Fleurion m’a dit de demander par les chefs…nous ne faisons point fortune au service du roi (au contraire)…j’ai appris dans ce jour à Paris tout ce qui a rapport à la marine…quand tu m’écriras à Marseille adresse ma lettre place noailles chez le Marquis d’Alberty Velaux…je desire pour toi que tu puisses faire la campagne du Levant..

Écriture phonétique a déchiffré.

Petit manque de papier sur la troisième page.

3 pages. 

Joseph Jean de THOMAS (1762 † 1835), « chevalier de Saint Laurent », puis 3ème comte de Thomas de Saint Laurent (1787), Ecuyer, seigneur de Saint Laurent et de La Bastide (1787), garde de la marine à Toulon, aspirant de marine à 15 ans (1777), enseigne de vaisseau à 18 ans (1780), campagnes d’Amérique (1778-1781) et des Indes (1781-1786), lieutenant de vaisseau à 24 ans (1786), 1788-1791, auteur du "Journal de la Campagne de la frégate du Roy La Vestale de 32 canons portant du 12, comandée par M[onsieu]r de Peites Moncabrié Capitaine de Vaisseau, destinée pour faire partie de la Station des Isles Sous-le-Vent de L'Amérique", retiré du service à 30 ans (1792), capitaine de frégate et chevalier de Saint Louis à 52 ans (1814), capitaine de vaisseau à 53 ans (1815), commandant l’école des cadets de la marine à Toulon, retraité. Chevalier de la Légion d’honneur (1823). Contre-amiral honoraire à 67 ans (1830), Perdit le château de Saint Laurent à la Révolution mais parvint à conserver la Bastide d’Engras. X 1795, Gabrielle de DIGOINE, chanoinesse comtesse, fille du comte de DIGOINE DU PALAIS et de Gabrielle de GUEYDON (veuve du duc d’Uzès). Monsieur de Saint Laurent a laissé la réputation d’un gentilhomme accompli, excellent officier de marine, loyal et surtout adoré de sa famille, de ses grands parents à ses enfants, en passant par ses parents, frères et sœur. Madame de Saint Laurent, remarquable joueuse de harpe, était considérée par ses enfants comme ayant été une mauvaise et méchante mère. Elle était fille de Mademoiselle de Gueydon, jeune veuve du duc d’Uzès, qui, attendant Gabrielle, avait rapidement épousé le comte de Digoine

fr.geneawiki.com