1792 billet de confiance de 20 sols d'Entraigues (Vaucluse)

CAISSE PATRIOTIQUE  D'ENTRAIGUES, District de Vaucluse.
Mandat de VINGT SOLS, pour échange contre des assignats de 100l, jusqu'à 5l.

 

Numeroté No. 1655.

Signatures de  Guichard et Alphon.

KOL 13-49, indice de rareté R.

État: TB à TTB

7.5 X 6 cm.

 

Les billets de confiance et bons communaux ont permis la continuité de la vie économique du pays. Ils témoignent de la solidarité et du patriotisme de ceux qui les ont émis, immobilisant des capitaux importants, et apportant leur caution soit financière, soit morale.

Au début de la période révolutionnaire, les réserves métalliques des Hôtels des Monnaies du Royaume sont épuisées, elles se reconstituent seulement pour les monnaies d'or et d'argent, les monnaies de cuivre restent rares, et sont, de plus, préférées aux assignats nationaux dont on se méfie, et que l'on accepte difficilement, et toujours en dessous de leur valeur.

Afin de remplacer les billets de confiance, dont la prolifération devient incontrôlable, l'Assemblée Législative décrète le 4 janvier 1792 une émission d'assignats de faible valeur (10, 15, 25 et 50 sols)- les bons communaux - et décide par la loi du 1er avril 1792 de laisser en circulation les billets émis par les sociétés et les particuliers, après le contrôle de leur caisse, mais de leur interdire toute nouvelle émission. 
En revanche, les municipalités ont seules le droit de continuer les émissions, et même d'ouvrir de nouvelles caisses.

Ces billets, créés initialement pour résoudre les difficultés financières locales, se sont répandus, par les foires et les marchés, dans toute la France.

hauteprovencenumismatique.e-monsite.com


Next Previous