! COVID-19: Expect longer shipping times // Attendez-vous à des délais de livraison

1693 conge absolu grenadier, régiment Gardes Françaises roi Louis XIV

Joli congé absolu donné à Tibault Gromard pour aller aux invalides. Gromdar est un grenadier dans les Gardes Françaises du roi Louis XIV. Signé par le célèbre homme militaire le Comte de Montgeorge.

Nous comte de Montgeorge Capitaine delunne des compagnies des grenadiers du régiment des gardes françoises du Roy
 
Certifions atous quil appartiendra avoir donné congé absolleu au nomme Tibault Gromard dit la Chesnaye pour aller aux invallides estant estropié au service du Roy dont il ma apporté un certificat du chirurgien major dudit régiment qui letrouve incapable de servir en foy de quoy je luy ay donné lepresent congé absolleu signé et cachepté denos armes fait a Paris ce deuxième du mois de mars mil six cent quatre vingt treize
 
De Montgeorge

 

Sceau rouge avec les armes de Montgeorge.

Rousseurs, plis. Papier jauni.

17 x 22 cm

 

Gilbert de Gaulmyn, Comte de Montgeorge, familier du roi Louis XIV, hérita de nombreux traits de caractère du grand-père : hardiesse, bravoure, opiniâtreté. Montgeorges, capitaine aux gardes françaises, est un valeureux soldat, promis à de hautes destinées. C'est lui qui a mené à Neerwinden des charges si fougueuses contre Guillaume d'Orange que ce dernier s'est exclamé : « Oh, l'insolente nation ! ». Son allure, ses nobles manières et, aussi, le parfum de scandale qui s'attachait à ses pas ne laissaient pas les femmes insensibles. Ainsi il fit la connaissance d'Angélique Tiquet, épouse du Conseiller au Parlement Claude Tiquet, homme très riche mais avare. Entre Gilbert Gaulmyn de Montgeorges et Angélique Tiquet, c'est la passion immense, l'amour fou. Les amants se cachant à peine, le mari fut vite au courant de son infortune. Il en conçut beaucoup d'amertume et de jalousie. Un certain soir, s'engageant rue Saint-Père (aujourd'hui rue des Saint Pères), il fut attaqué par deux hommes masqués, bondissant sur lui. Ils lui portèrent de violents coups de poing et lui tirèrent un coup de pistolet, Claude Tiquet tomba. En fait, ses blessures étaient très légères et il s'en rendit parfaitement compte. Mais il hurla à qui voulait l'entendre que sa femme tentait de l'assassiner. L'arrestation d'Angélique fut décidée et, malgré les efforts de Gilbert de Montgeorges pour faire libérer sa maîtresse, rien n'y fit. Deux mois après ce soi-disant attentat, le Châtelet (siège de la juridiction criminelle de la prévôté de Paris) condamna Angélique au supplice de l'eau et à avoir la tête tranchée. Ce qui fut fait en place de Grève le 3 juin 1699 (Mémoires de Saint-Simon). Ainsi la folle passion du comte de Montgeorges, seigneur du Max, et d'Angélique se terminait tragiquement. Gilbert de Montgeorges poursuivit sa brillante carrière. Brigadier d'infanterie en 1702, il se distingua le 30 juin 1703 en commandant un corps de quinze cents grenadiers au combat d'Eckeren contre Marlborough et contribua grandement à la victoire. Gilbert Gaulmyn de Montgeorges s'éteignit le 13 décembre 1735, il avait 76 ans.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_du_Max

 

GILBERT Gaulmyn, dit le Comte de Montgeorges, qualifié Chevalier, Seigneur de Montgeorges, du Mas, de Chatignoux, du Theil, du Bouchet, de Pomay, de la Guyonniére, des Forges, de Sauzay, de la Pointe, du Roy, de la Forest, de Chézelles, &c. baptisé le 27 Juillet I658, fut succès ſivement Enſeigne aux Gardes Françoiſes le 25 Février 1674, Sous Lieutenant, Lieutenant en 1678, Aide-Major le 12 Février I680, Capitaine le 1°'. Octobre I689 après le Combat de Valcourt, Capitaine de Grenadiers en I692, Brigadier des Armées du Roi le 23 Décembre 1702...

Armorial général de la France ...par Louis Pierre d' Hozier


Next Previous