1788 certificat de mort d’un Marin à Port au Prince, St. Domingue

Document lié aux traite négrières à Nantes?
Nous Commissaire…certifions que Louis-Alexandre Vivoy étoit employé pour Mousse sur le Role d’équipage du Navire La Fidelité Capitaine M.Treichevet parti pour le Port au Prince le 20 7br 1786 & que le dit Vivoy est mort le 24 9br 1786.
Fait à Nantes le 16 7bre 1788 ____ 
Vu par nous commissaire ordonnateur __aux de la Marine à Nantes Sourdeval

 

Entête royal avec le blason découpé pendant Révolution.

Plis verticaux et horizontaux. Manque de papier coin gauche-bas. Rousseurs. Petites déchirures.

24 x 24,50 cm

 

Un mousse est un apprenti marin chargé des corvées sur un navire.

La traite négrière à Nantes est à l'origine de la déportation, à la toute fin du xviie, au xviiie et au début du xixe siècles, de plus de 500 000 esclaves noirs d'Afrique vers les possessions françaises en Amérique, principalement aux Antilles. Avec 1 744 expéditions négrières, Nantes se place en première position des ports négriers français pour l'ensemble de la période concernée. La ville est la dernière place forte du commerce des esclaves en France, puisqu'il y est pratiqué jusqu'en 1831, année de promulgation de la loi interdisant la traite négrière.

WIKIPEDIA

Claude-Antoine-Francois de Sourdeval (1729-1795) Ecrivain de la Marine, 1757: commissaire des ports et arsenaux 1777; commissaire en chef à Nantes 1780.

Les officiers bleus de la marine française au XVIIIe siècle


Next Previous

Related Items