1785 Sénégal, lettre du gouverneur Legardeur, Comte de Repentigny

Le Gouverneur ordonne au Sieur Blondeau de partir sur le vaisseau "Le Sénégal" pour se rendre au Gorée, pour remplir la mission que le Gouverneur lui a chargée.

Le Comte de Repentigny est né au Canada et participa à beaucoup des événements importants du Québec et Canada au milieu du 18e siècle.

Louis Le Gardeur Comte de Repentigny, Brigadier des Armées du Roy, Gouverneur et Commandant en chef du Sénégal, Gorée et Dépendances
 
Ordonnons au Sieur Blondeaux Capitaine au Bataillon D’Afrique de s’embarquer sur le bateau du Roy le Sénégal, commandé par le Sr. Lequesne  -- de port à l’Isle St. Louis en Sénégal pour se rendre à Gorée d’où il partira sans aucun délai sur le même bateau pour remplir la mission dont je l’ai chargé.
Conformement aux ordres et Instructions que nous lui avons donné.
 
Donné en l’Hotel du gouvernement le 14 8br 1785
Repentigny

 

Il paraît que Blondeau et Repentigny ont acheté 100 nègres entre eux durant cette période.

4 pages, une écrite.

Plié en quatre.

31 x 19,50 cm

 

LEGARDEUR DE REPENTIGNY, LOUIS, officier dans les troupes de la Marine, né à Montréal le 5 août 1721, décédé à Paris le 11 octobre 1786.

Promu enseigne en pied en 1748, lieutenant en 1751 et capitaine en 1759, il prit part à presque toutes les campagnes qui se déroulèrent au Canada pendant cette période. Il servit principalement dans la région de Michillimakinac (Mackinaw City, Michigan), prenant le commandement du fort Saint-Joseph en 1750, puis du fort qu’il érigea sur sa seigneurie de Sault-Sainte-Marie en 1752, commandement qu’il conserva jusqu’en 1758 ou 1759.

…il participa, en 1757, à la bataille du fort George (appelé également fort William Henry, aujourd’hui Lake George, New York) et à celle de Carillon (Ticonderoga, New York) en 1758. L’année suivante, et pendant toute la campagne de Québec, il commanda la réserve de l’armée. Le 31 juillet, au passage de la rivière Montmorency, il repoussa un débarquement britannique commandé par le général Wolfe. Il participa à la bataille des plaines d’Abraham puis se replia en direction de Pointe-aux-Trembles (Neuville), où il commandait en novembre 1759. Commandant les milices de la colonie, Repentigny se distingua à la bataille de Sainte-Foy, le 28 avril 1760.

…en 1773, à titre de colonel, il se chargea du commandement du régiment de l’Amérique et de celui de la Guadeloupe quatre ans plus tard, recevant de plus, contre son gré, la charge du régiment de la Martinique, en juin 1780. Repentigny fut nommé gouverneur du Sénégal en 1783 et chargé de reprendre possession de cette colonie, rendue à la France par le traité de Versailles, avec comme principale tâche la protection du commerce de la gomme. Des difficultés survenues avec des négociants amenèrent son rappel dès octobre 1785. Malade, il quitta l’île de Gorée le 24 avril 1786 sur la Bayonnaise et ne regagna la France que pour y mourir.

http://www.biographi.ca/fr/bio/legardeur_de_repentigny_louis_4F.html

 


Next Previous

Related Items