1735 brevet chancelier à Syrie M. St Amand, signé Louis XV, Phélypeaux

Brevet de chancellier de Tripoli de Syrie pour Philippe de St Amand, accordé par Louis XV. 

Brevet de chancelier à Tripoly de Syrie pour le Sr. de St Amand
 
Aujourd’hui, onzieme de mois de May mil sept cens trente cinq Le Roy estan à Versailles voulant pourvoir a la chancellerie du consulat de Tripoly de Syrie vaccante par la retraite du Sr. de Montoyson, et désirant  favorablement traité le Sr de St Amand sur les témoignages qui on esté rendus à Sa Majté de sa capacité et de ses bonnes moeurs, Elle l’a choisy nommé et étably chancelier du consulat de Tripoly de Syrie; veut qu’il en fasse les fonctions aux appointemens ___ par l’Etat arresté le deux Septembre mil sept cent trente un en conséquence de l’arrest de son conseil du même jour, et enjoint au Sr. Richard d’Abenour consul de Tripoly de Syrie de le faire recevoir en la ditte qualité et jouir des droits ord.  les actes qu’il passera conformement au tarif qui en a esté arresté le quinze juin mil six cent quatre vingt douze  et pour marque de Sa volonté, Sa Majté m’a commandé de luy expédier le présent brevet qu’Elle a signé de Sa main et fait contresigné par Moy, conseiller en toutes Ses Conseils et Secrétaire d'Estat et de Ses Commandements et Finances.
 
Louis (secrétaire, signé)
Phélypeaux (signé)
 

Sur le dos:

Enregistré à la chambre de Commerce de Marseille le 24 may 1735 mara(?) (signé)
Enregistre à la Chancellerie de Tripoly de Sirie le 26 aouts 1735 Valliere chancelier__ (signé)

 

Brevet en faveur de mon père M. Philippe de S. Amand pour La Chancerie de Tripoly de Sirie (consul M. D’Abenour) le 16 aout 1735
L’enregistrement tout la main de mon bon père
Il avoit 25 ans
Resté 28
Revenu à Marseille 53
Marié a 54 le 17 xbre
Je n’aquis a 58 de l’age de ce bon père

 

Il se marie avec Madame Marie Quintrand.

Ecrit sur parchemin.

Plis verticaux et horizontaux. Jaunie sur le dos, un peu sur l'avant. Petit trou sur pli.

25 x 33 cm.

 

Louis XV dit le « Bien-Aimé », né à Versailles le 15 février 1710 et mort le 10 mai 1774 dans la même ville, est un roi de France et de Navarre. Membre de la Maison de Bourbon, il règne sur le royaume de France du 1er septembre 1715 au 10 mai 1774.

Orphelin à l'âge de deux ans, duc d'Anjou puis dauphin de France du 8 mars 1712 au 1er septembre 1715, il succède à son arrière-grand-père Louis XIV à l'âge de cinq ans. Son pouvoir est alors délégué à son cousin, le duc d'Orléans, proclamé « régent du Royaume », le 2 septembre 1715, jusqu'au 15 février 1723, date de l'entrée du jeune roi dans sa quatorzième année et de sa majorité, où il prend officiellement la direction du gouvernement.

Les premières années de son règne se déroulent dans un calme relatif, sous la direction prudente de plusieurs précepteurs, qui lui prodiguent une vaste culture. À sa majorité, il confie successivement le gouvernement à des proches parents, le duc d'Orléans, ex-régent, puis le duc de Bourbon, puis à l'un de ses anciens précepteurs, le cardinal de Fleury.

Jean-Frédéric Phélypeaux, comte de Maurepas est un homme politique français, né à Versailles le 9 juillet 1701 et mort en cette même ville le 21 novembre 1781. Il fut secrétaire d'État à la Marine de Louis XV de 1723 à 1749. Après une longue disgrâce, il devint ministre d'État à l'avènement de Louis XVI en 1774 jusqu'à sa mort en 1781.

Maurepas prit en définitive ses fonctions à la Maison du Roi, avec supervision des affaires du Clergé et de Paris en 1718, à l'âge de dix-sept ans. Il devint également secrétaire d'État de la Marine le 16 août 1723, à la place de Fleuriau de Morville, nommé aux Affaires étrangères en remplacement du cardinal Dubois qui venait de mourir. Il le resta jusqu'au 23 avril 1749. 

WIKIPEDIA


Next Previous

Related Items